Sélectionner une page

Notre monde paraît chaotique, mais c’est notre raison profondément subjective qui explique pourquoi le meilleur côtoie le pire dans ce tourbillon existentiel que nous appelons humanité. En prison, l’isolement total est la pire des punitions possibles. Pour un chômeur, ne rien faire est plus dur à vivre que le fait de posséder peu de ressources financières. Plus généralement, nous voulons tous faire quelque chose dans la vie. Le monde abhorre l’ennui, car tout a une raison d’être chez les humains. S’il n’existait aucune raison de vivre, l’humanité choisirait le suicide collectif, au lieu de se battre pour survivre. Or nous éprouvons tous l’instinct de survie, au plus profond de nous-mêmes. Nous sommes prêts à nous battre, et même vivre l’insupportable, plutôt que de mourir.

Nos intentions, même les plus horribles, tendent vers un but alimenté par des raisons souvent très personnelles, désintégrées, voire malsaines. Pour un violent psychopathe – un exemple extrême – , cela peut être le plaisir de tuer, la sensation enivrante de la pénétration d’un objet tranchant dans la chair humaine, le besoin de dominer sa victime ou simplement l’envie de jouer, tel un chat amusé qui lacère de ses crocs une proie vivante sans même avoir faim ! Les raisons d’agir peuvent aussi bien s’avérer vertueuses que monstrueuses, mais elles existent. Toujours.

Lutter pour sa vie est un désir universel. Cette volonté signifie que la vie mène quelque part, car tout désir tend vers une finalité. Nous cherchons tous, sans trop savoir quoi, drainés par l’espoir de résoudre nos besoins du moment. Nous redoutons cet état de manque, parce qu’il nous fait souffrir. Pourtant, personne n’y échappe, même pas ceux qui ont tout dans la vie, car rien ne dure jamais. Nous sommes tous programmés pour être éternellement insatisfaits. Il faudra toujours plus.

Le problème n’est pas celui du sens, car nous justifions toujours nos actes d’une façon ou d’une autre, mais de comprendre vraiment ce que nous cherchons à satisfaire en poursuivant nos raisons. Or, si nous observons l’histoire sur plusieurs millions d’années, notre monde tend vers un but qui se précise au fil du temps. Tout est régi par un élan d’individuation, une évolution depuis l’objectivité inconsciente du monde minéral vers la subjectivité consciente des êtres humains.

Croyez-vous réellement que la nature se soit trompée en faisant émerger l’humanité ? Si c’est le cas, comment expliquer une erreur aussi monumentale, une gestion aussi inefficace et inutilement complexe de la question humaine, à la lumière de toute la perfection immaculée de l’univers ? Voyez-vous un défaut dans la nature ? L’élan vital d’individuation n’est pas une gigantesque coïncidence hasardeuse ou un grotesque accident. Tout ce qui existe a une raison d’être dans la nature, y compris l’apparente stupidité humaine. Regardez le monde autour de vous, lisez les journaux. Peut-on comparer l’humanité d’aujourd’hui avec l’homme des cavernes ? Plus nous avançons dans l’histoire, plus l’humanité croît en subjectivité, plus la société se complexifie. Notre cerveau magnifique est le résultat de millions d’années d’évolution physique, avec ses milliards de synapses et de connexions nerveuses. Il est une pièce maîtresse fantastique de la nature, qui permet d’actualiser au maximum notre potentiel d’individuation pour être libres de créer à notre guise.

Naturellement, dans un monde où la liberté reste encore un statut privilégié, nous apprenons surtout à sécuriser l’essentiel : payer nos factures, rembourser un emprunt bancaire et financer des études à nos enfants. Mais combien de gens s’enflamment de joie pour la journée qui les attend au réveil tous les matins ? Comprendre et matérialiser notre chemin de vie est essentiel à notre épanouissement. En accédant à une existence plus heureuse, nous trouvons l’énergie pour résoudre nos problèmes et repousser nos limites. Votre vie a un sens ; apprenez à le découvrir en détail.

Si vous aimez cet article, vous aimerez aussi mon livreLa quintessence de la vie, disponible en version Kindle et brochée sur le site d’Amazon (cliquez sur le lien ci-dessous). Offre exceptionnelle limitée dans le temps à 2,99€ au lieu de 15,00€, soit 80% de réduction. Vous hésitez ? Vérifiez par vous-même la qualité professionnelle de mon livre en téléchargeant, gratuitement et sans risque, les trois premiers chapitres sur Amazon.

Votre avis est très précieux ! Si vous avez lu mon livre, laissez un commentaire sur Amazon, pour faire connaître La quintessence de la vie.

Pour connaître les prochaines publications ; abonnez-vous à ma newsletter, rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !